Patrimoine

 

Nous pouvons trouver à Kortezubi d’excellents exemples de la ferme basque biscaïenne. Dans le hameau d’Oma, nous pouvons découvrir des exemples de caseríos de l’époque gothique modifiés entre les XVe et XVIe siècles, tels que la ferme Olakoa et Beaskoetxe, bien que seuls ses accès latéraux en ogives soient caractéristiques de cette époque.

Hameau de Etxebarria

Le caserío à pilotis s’est développé au cours du XVIIe siècle, et bon nombre de caseríos construits à cette époque en territoire biscaïen correspondent à ce style, favorisé par l’essor de la culture du maïs et le défrichage progressif de nouveaux espaces pour l’agriculture. C’est à cette époque que correspond la ferme Zierre d’Oma, l’un des meilleurs représentants de ce type de fermes. D’autres fermes intéressantes est Urriene, l’une des plus anciennes de la commune et de toute la région. D’autres caseríos intéressants sont Kurtziñe, Sakona et Barrutibasobekoa, entre autres.

Le caserío sans pilotis s’est progressivement substitué au précédent au milieu du XVIIIe siècle. Dans ce type de ferme, la pierre acquiert une importance absolue face au bois qui commence à se raréfier et à être très prisé. De ce style, il faut signaler les caseríos Mendoza, Basozabal. Omabeiti, Orriano et Solozabal.

Le caserío sans arc présente des spécimens remarquables dans la vallée d’Oma, notamment le caserío Omagogeaskoa, pour la qualité du travail de la pierre, la combinaison de matériaux et le maintien de l’édification originale. Ce type de ferme incorpore l’arc dans le porche, ce qui remplace la grosse poutre jadis appelée « imprenta », tout le poids de l’édification reposant sur les jambages. Les fermes Lezika et Andikoetxe sont deux magnifiques exemples de ce style.